AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un lapin noir avec un oreiller dans la salle de jeux [CLOS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rei Kuran [Inactif]
Patiente
avatar

Nombre de messages : 133

MessageSujet: Un lapin noir avec un oreiller dans la salle de jeux [CLOS]   Sam 27 Nov - 11:14

Après l'intervention de Bloody sur le sentier pendant son retour au centre, Rei fut comme ''arnachée'' sur l'épaule d'un des infirmiers pour être ramenée dans sa chambre. Elle y resta cloitrée pendant des heures, sous la surveillance de ses deux infirmiers. Elle resta là, accroupi sur son lit, recroquevillée avec son oreiller bien collé contre sa poitrine. Elle se balançait d'avant en arrière. Jusqu'au moment ou, elle leva sa petite tête en direction d'un des infirmiers:

-Je peux sortir? Je veux aller voir le lapin blanc dans la salle de jeux. Et puis.. dans ma chambre.. il y a Akuma.. il veut me manger..

Les infirmiers l'autorisèrent à sortir de sa chambre car elle semblait moins agitée que dehors tout à l'heure. Elle sortit donc de sa chambre toujours en tenant l'oreiller dans ses bras. Ses cheveux ébène commençaient à peu à peu s'emmêler car il faut dire qu'elle ne prenait pas vraiment soin d'elle. Le seul soin qu'elle arrivait à peine à faire toute seule était de prendre une douche. Enfin.. une douche, plutôt à se mettre sous l'eau glacée et d'attendre. Elle longea doucement le couloirs des chambres, bien collée contre le mur avec son oreiller. Elle regardait les noms écrit sur les portes. Soudain, elle vit écrit "Aleksis COLE".
Tiens, Aleksis, qu'était il devenu depuis sa crise de démence?
Elle y réfléchit tout le long du trajet. Arrivée à la salle de jeux, elle alla s'asseoir dans un angle de murs. Un infirmier lui apporta un puzzle de lapin. Elle sourit et déversa toutes les pièces de la boite à terre. Elle n'essayait pas de faire le puzzle, elle jouait juste avec les pièces.


-Douce.. étoile d'été..,
Pourquoi.. es tu.. rouge?..
Mes nuits.. sont remplis..,
De rêves.. nostalgiques..,
Belle.. étoile..,
Qu'as tu.. fais de la.. vie..?
Moi.. je suis.. triste..,
Et je.. pleure...

Elle chantait cette berceuse qu'elle aimait tant, mais difficilement, car elle recommençait à ne plus trop parler et sa gorge lui faisait mal. Elle entendit des pas, qui peu à peu venaient vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksis Cole
Patient
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 628
Age : 27
Nationalité : Australien

MessageSujet: Re: Un lapin noir avec un oreiller dans la salle de jeux [CLOS]   Lun 29 Nov - 20:00

Dès l’arrivée, on fit un rapport de l’évènement. Igor semblait cependant vouloir limiter mon implication car il savait que restreindre mes sorties allait restreindre les siennes. Puis, tout sembla vouloir revenir à la normal. On me mena à l’infirmerie afin de faire ma piqure d’insuline quotidienne. Ceci fait, on m’amena aux douches. Je laissai couler l’eau chaude le long de mon échine dorsale. Je repensai aux dernières heures passées. Rei était schizophrène. J’en étais certain. Elle semblait avoir besoin d’un ou d’une ami. Cependant le centre n’avait été conçu pour se faire des amis. Et je n’avais pas besoin d’amis dans mon «séjour».

Les cheveux encore mouillés, je me dirigeai, je ne sais pas trop pourquoi, vers la salle de jeux. L’ambiance était toujours aussi froide qu’à l’accoutumé. Les télévisions diffusaient le dernier film sorti en mars dernier. Je me rappelle encore. How to Train Your Dragon. Le film d’animation captait l’animation de plus d’un dans la salle. Je regardai l’attaque de la horde de dragons sur le petit village viking.

J’entendis alors une berceuse. Une berceuse que je connaissais. Elle ne venait pas de mon pays, mais ma grand-mère paternelle me la chantait étant tout petit. Je me retournai et vit Rei, un casse-tête devant elle. Je me rapprochai et lui murmura la fin.

Douce étoile d’été, pourquoi es-tu rouge? Mes nuits sont remplies de rêves nostalgiques. J’ai perdu mes sandales blanches, c’est pourquoi je pleurs. Ma grand-mère aimait remplacer le mot sandale par thongs. C’est un autre mot pour signifier sandale dans mon slang natal.

Je m’assis à côté d’elle. Je me mis automatiquement à manger mon petit doigt. Puis je me commençai à faire le casse-tête. Rien de vraiment difficile. 36 morceaux à placer, digne d’être fait par un enfant. Je regardai l’image obtenu.

J’avais un enclos à lapin à la maison. J’allais toujours les voir quoique je fusse allergique. Mon préféré était noir.

Je défis les pièces l’une de l’autre pour le refaire. Ainsi de suite. Je n’avais aucune conscience que je pouvais le faire sans vraiment penser à ce que je faisais.


Dernière édition par Aleksis Cole le Dim 10 Juil - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kuran [Inactif]
Patiente
avatar

Nombre de messages : 133

MessageSujet: Re: Un lapin noir avec un oreiller dans la salle de jeux [CLOS]   Mar 30 Nov - 12:59

La pauvre enfant, surprise de l'arrivée rapide d'un garçon, se recroquevilla un peu plus contre son oreillé et se plaqua un peu plus contre son angle de mur. Ce fût Ange qui du l'a rassurer.

*ANGE: Ne t'inquiètes pas Rei, regarde, lèves les yeux doucement pour voir son visage, tu vas voir que ce garçon, tu le connais, et tu l'aimes beaucoup ^^*

Rei se détendit un peu, puis réfléchit pendant quelques secondes. Un garçon qu'elle connaissait, et qu'elle aimait beaucoup? Qui cela pouvait il être? Rei réfléchit donc doucement en fouyant dans ses souvenirs. Soudain, elle leva vite la tête pour le regarder.

-Ichi..!!!...ru...

La mémoire de Rei lui jouait des tours, malgré que ce garçon avait prononçé plusieurs phrases, elle n'avait même pas réussi à reconnaitre sa voix. Ce n'était pas Ichiru, mais Aleksis. Ces cheveux n'étaient pas blonds mais bruns, et ces yeux n'étaient pas bleu mais marron. Ange allait l'aider à se rattraper car elle ne voulait pas que Rei perde un ami.

*ANGE: Rei, tu te souviens de ce qu'il vient de dire n'est ce pas? Réponds lui, réponds à ce qu'il a dit ^^.*

La jeune fille baissa un peu la tête puis l'a releva pour mieux regarder Aleksis.

-Uhhhh... Pardon Aleksis-kun... Je t'ais prit pour Ichiru... C'est la faute de Ange tu sais...
Je.. et puis... Pardon pour tout à l'heure... Tu sais... dehors... La c'était la faute de Aphrodyte... C'est pas la mienne....

Rei avait les yeux emplit d'eau, prète à pleurer sans vraiment l'être en parlant avec une voix tremblante comme si elle avait peur que l'on lui fasse du mal. Elle serra un peu plus son oreillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksis Cole
Patient
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 628
Age : 27
Nationalité : Australien

MessageSujet: Re: Un lapin noir avec un oreiller dans la salle de jeux [CLOS]   Ven 17 Déc - 13:55

Elle devait vraiment beaucoup aimé cet Ichiru pour m’appeler ainsi. Combien de patients avaient dû laisser un être cher derrière eux? Dans mon cas, il n’y avait personne à m’attendre. Et de toute façon, elle attendrait pour rien. Il n’y avait aucune chance que je sorte du centre. Enfin, la seule manière serait dans un cercueil.

Je chassai ces idées noires de ma tête. Je pensais trop.

Rei sembla à nouveau sur le point de pleurer. Je plaçai mon bras sur ses épaules la ramenant un peu plus vers moi la rabrouant légèrement et sans méchanceté.

Ne t’en fais pas pour ce qu’il s’est passé. Tu n’es pas celle qui m’a causé le plus de problème. Loin de là. Et de toute façon, Igor aime trop nos petites courses matinales pour y mettre de l’importance. Alors, relaxe.

Je me sentais de retour à Newington College avec un ami. En période d’examens, les autres de ma classe se prenaient tous la tête incapable de s’autoriser un court moment de procrastination. Ils avaient la santé, des notes affreusement hautes, des parents toujours là pour les aider. Je faisais toujours la même chose. Passer mon bras autour des épaules de mon camarade, lui laissait une plaisanterie quelconque, pour ensuite lui rappeler de relaxer. Il n’y avait pas beaucoup de personnes qui suivaient mon conseil. Être étudiant est stressant lors des fins de session. L’être au Newington College est signification de stress et de performance en permanence.

Prend ça cool d’accord? Et arrête de t’en faire. Je suis plus fort que j’en ai l’air… et toi aussi. Tu peux réussir à surpasser la petite voix méchante dans ta tête. Tu le sais et je le sais. J’ai confiance.

*Je suis trop gentil avec elle.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kuran [Inactif]
Patiente
avatar

Nombre de messages : 133

MessageSujet: Re: Un lapin noir avec un oreiller dans la salle de jeux [CLOS]   Jeu 23 Déc - 7:35

Rei tourna sa tête vers lui, puis son visage passa des larmes à un large sourire. Elle aurait vraiment pu passer pour une fille de 6-7 ans, si seulement, elle en avait la taille. Aleksis, l'a ramena vers lui sans être trop brusque. La tête de Rei finit sa course sur l'épaule de Aleksis. Malgré que ce ne soit qu'une sorte de "calin", un souvenir semi-bon semi-mauvais se raviva en elle.

FLASH6BACK:
Rei était jeune, elle devait avoir une dizaines d'années. Elle était couchée dans son grand lit pour deux personnes. Dans sa grande chambre sombre, pas un bruit ne s'entendait, à part la respiration difficile de Rei. Elle s'y trouvait seule. Rei était tombée malade, à force de ne pas manger et de rester enfermée. Quelques minutes plus tard, un jeune garçon d'environ 17 ans entra dans la pièce, un petit plateau à la main contenant une assiette creuse de soupe froide à la tomate. Il était grand, mince, des cheveux mi-longs blonds, presque blancs. Il portait contre son visage un masque ne lui couvrant que les yeux et le haut du nez. Mais à travers ce masque on pouvait y voir de magnifique yeux bleu saphir. Il posa le plateau sur une table et se dirigea vers le lit. Il prit Rei dans ces bras et commença à la berçer doucement en chantant une berceuse qui parlait d'une étoile d'été.
FIN FLASH BACK.


Rei baissa les yeux et dit doucement:

-Tu sais Aleksis-kun... Je sais pas pourquoi... Mais tu me rappelle tellement Ichiru-kun... Merci...
Je n'est jamais était aussi... heureuse depuis que je suis entrée dans ce centre...

Elle leva son bras gauche pour laisser descendre sa manche. Ce qui laissa apparaitre son bras, fin, blanchatre. Mais le plus visible était de moyennes cicatrices rouges le long de son bras, des scarifications semble t'il. Mais au niveau du poignet, une énorme cicatriceou plutôt une accumulation de plusieurs grosses cicatrices faisant le tour de son poignet. Elle avança son poignet vers sa bouche, sortie sa petite langue et commença à lécher les cicatrices du poignet comme un petit chat.

-Uhhh... Ca saigne encore un peu... Pourtant... Elles datent..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksis Cole
Patient
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 628
Age : 27
Nationalité : Australien

MessageSujet: Re: Un lapin noir avec un oreiller dans la salle de jeux [CLOS]   Jeu 23 Déc - 12:53

Le poids de sa tête sur mon épaule me fit broncher. Pas pour son poids, mais c’était un rapprochement un peu trop «intime». Je regardai autour de moi afin de localiser les infirmiers. Ils étaient tous occupés par les autres patients et semblaient nous avoir oubliés. Cependant, je relevai doucement la tête de Rei. Nous étions toujours sous surveillance par les caméras.

Je me remis à mâchonner mon petit doigt. Les paroles de la jeune fille étaient dangereuses. Pour elle comme pour moi. Si elle tombait amoureuse de moi et je me doutais qu’elle était en train de m’apprécier plus qu’en ami, le Doc pourrait lui faire du mal. J’éprouvais pour Rei un sentiment d’amitié mêlé de pitié. Je ne désirais pas la blesser ou même la voir souffrir d’une quelconque manière, cependant il fallait mettre un terme à ce début de…

Lorsqu’elle remonta sa manche, je vis son bras. J’eus un moment d’arrêt. Je n’avais jamais vu des cicatrices aussi profondes que celle de Rei. Du milieu que je venais, toute personne ayant une tendance à se mutiler était très vite prise en charge. Il m’était impossible d’imaginer quelqu’un qui puisse vouloir se faire souffrir. Dans le cas de Rei, je pouvais m’imaginer que c’était l’une de ses personnalités qui l’avait forcée à s’infliger une telle douleur. Je lui retirai le bras de la bouche et la regardai dans les yeux pour que mon message passe clairement.

Rei, je suis heureux que tu sois heureuse en ma compagnie. Je ne connais pas Ichiru, mais je suis flatté d’être comparé à lui car il semble une très bonne personne. Cependant, nous sommes ici, dans cet enfer blanc, et je ne souhaite pas augmenter les souffrances de personne. Notre amitié peut se révéler malsaine pour toi.

Je déglutis avec peine. Je n’aimais pas ce que j’infligeais à Rei. Une douleur et une déception de plus dans sa souffrance.

Je t’apprécie beaucoup. En dehors d’ici, j’aurais volontiers été ton ami. Cependant, on m’a amèrement rappeler que tout rapprochement avec un autre malade est strictement interdit… je suis désolé. Tu me comprends ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rei Kuran [Inactif]
Patiente
avatar

Nombre de messages : 133

MessageSujet: Re: Un lapin noir avec un oreiller dans la salle de jeux [CLOS]   Jeu 23 Déc - 13:42

Le bras de Rei s'éloigna de sa bouche. Elle ne comprit pas sur le moment, puis en voyant Aleksis elle se dit que c'était lui. Le visage sans expression avec une voix peu ordinaire à elle elle déclarat:

-Lache.... MOI...!

Il lacha son bras mais l'a regardait dans les yeux pour lui dire:

"-Rei, je suis heureux que tu sois heureuse en ma compagnie. Je ne connais pas Ichiru, mais je suis flatté d’être comparé à lui car il semble une très bonne personne. Cependant, nous sommes ici, dans cet enfer blanc, et je ne souhaite pas augmenter les souffrances de personne. Notre amitié peut se révéler malsaine pour toi. "

Rei se détendit mais son visage d'enfant se remplit de larmes, de grosses larmes coulèrent toutes seules sur son petit visage sans qu'elle s'en rende compte.

-M..ais...

"-Je t’apprécie beaucoup. En dehors d’ici, j’aurais volontiers été ton ami. Cependant, on m’a amèrement rappeler que tout rapprochement avec un autre malade est strictement interdit… je suis désolé. Tu me comprends ?"

Le visage de Rei se crispa en une grimace de tristesse.

-Mais... moi... je voulais juste... un ami... pour pas être toujours...toute seule....

Elle se leva d'un bond. Ne regarda même pas Aleksis, son visage d'enfant en larmes elle s'enfuit de la salle de jeux vers sa chambre en pleurant très fort comme une enfant, en oubliant son oreillé. Un infirmier le ramassa et courut après elle. Dans tout le centre on pouvait entendre un seul mot à ce moment. La voix de Rei raisonnée dans les couloirs.

-POURQUOI!? Qu'ais je fait pour etre toujours toute seule!!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksis Cole
Patient
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 628
Age : 27
Nationalité : Australien

MessageSujet: Re: Un lapin noir avec un oreiller dans la salle de jeux [CLOS]   Jeu 23 Déc - 14:20

Je n’aurais pas dû… Je n’aurais pas dû être si courtois dès le début. Laisser sous-entendre qu’une relation d’amitié était possible.

Rei s’il-te-plaît…

Je restai assis la regardant s’exclamer attirant tous les regards vers nous. Les infirmiers se rapprochèrent. Cependant, avant qu’ils aient le temps de mettre la main sur Rei, la jeune fille était partie à courir. Je remis l’oreiller à l’infirmier qui parti à sa suite. Ma tête fonctionnait à mile à l’heure. J’entendis à nouveau sa voix au travers des couloirs.

Ne complique pas tout, Rei.

Tout le reste de la journée, je restai au même endroit réfléchissant. J’espérais que la jeune fille n’est pas de problème par ma faute et par sa crise. J’espérais qu’elle guérisse comme tous les autres patients. Sauf, était-ce possible de ne plus être considéré comme fou ? J’étais silencieux depuis environ deux heures lorsque Igor vint à moi.

Il veut me voir ?

Pas cette fois. Je dois vous transmettre son message.

Et c’est ?

Félicitation, je n’aurais pas mieux détruit Mme Kuran.

L’infirmier s’en retourna. Je me levai et me dirigeai vers ma chambre. Je ne voulais plus voir personne.

[Clos]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un lapin noir avec un oreiller dans la salle de jeux [CLOS]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un lapin noir avec un oreiller dans la salle de jeux [CLOS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Lidia Faith Columbus - J'suis le genre de personne qui va s'enfermer dans la salle de bain, qui va pleurer toutes les larmes de son corps, et en ressortir comme si rien n'était.
» [Quête]Un bond dans le passé
» cait - le succès est une échelle, je ne peut pas monter avec les mains dans les poches
» La Grotte du Chasseur
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asilum :: CSHEMAS: Intérieur :: Salle Commune-