AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tête à tête avec une fenêtre [CLOS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aleksis Cole
Patient
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 628
Age : 26
Nationalité : Australien

MessageSujet: Tête à tête avec une fenêtre [CLOS]   Sam 4 Avr - 21:17

La fenêtre était froide contre mon front. Je détestais ce temps glacial. Je ne souhaitais qu’une chose : retourner en Australie. Pourquoi le centre devait-il se trouver en Antarctique. Une ile déserte dans le Pacifique aurait fait l’affaire. Père disait que je ne risquais rien temps et aussi longtemps que j’entendais les vagues. Ici, il n’y aucun bruit. Ça fait près d’une demi-heure que j’étais dans cette position. Être parmi des fous, ce n’est pas saint pour soi.

J’avais reçu ma dose d’insuline il y a deux jours. Je me sentais encore engourdi. Mon diabète avait fait un retour en force la semaine dernière et c’est seulement mardi que j’ai pu quitter l’infirmerie. Le Doc est chanceux. En plus d’avoir un kleptomane, il a un diabétique. Donc, il peut faire des expériences sur un kleptomane diabétique. J’ai manqué mon dernier entretien avec lui. Ça a du bon des fois le diabète. J’aurais tout donné pour ne plus avoir affaire avec lui. Le Doc est quelqu’un qui devrait se faire interner à ma place. Il en a plus besoin que moi.

Je me suis retourné et laissé glisser le long de la vitre. Mes mains étaient attachées à nouveau. En deux jours, j’ai réussi à me faire menotter. Je n’avais rien fait de mal. Juste un mouvement de trop. C’était la même chose chaque fois. Si je touchais une chose que je ne devais pas comme un trousseau ou une passe, j’étais obligé de passer un temps X dans cette état.

Je commençai à me manger le bout des doigts.


Dernière édition par Aleksis Cole le Mer 8 Avr - 18:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tête à tête avec une fenêtre [CLOS]   Dim 5 Avr - 12:07

J'arrivai dans la pièce, là où un bizarroïde du nom Aleksis Cole s'amusait fortement à se dévorer le bout des doigts, chose que je n'arrivais toujours pas à comprendre, comme lui ne doit sûrement pas comprendre mon obsession pour le feu et les flammes. Il avait beau être kleptomane, je ne le comprend pas, c'est tout. Je m'approchai subtilement de lui, et je lui donnai un petit coup sur la main, pour qu'il arrête avant de se rendre jusqu'au coude.

-Eh, on ne fait pas ça ! Dis-je d'un ton réprobateur. Pour ta simple information, il serait bon que tu souviennes que l'expression «Mange ta main, et garde l'autre pour demain» n'est justement qu'une expression.

Cole semblait me regarder d'un regard furieux.

-Bon, mais si tu y tiens vraiment, j'ai du feu dans les poches. Tout est bien meilleur quand c'est cuît...
Revenir en haut Aller en bas
Dr. Clarence Millet
Directeur du CSHEMAS
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 2301
Age : 41
Nationalité : Français

MessageSujet: Re: Tête à tête avec une fenêtre [CLOS]   Mar 7 Avr - 21:22

Clarence est beau, il le sait. Son reflet lui renvoie un clin d’œil amusé à chaque fois qu’il le croise. Et il le croise souvent : les murs et le plafond sont couvert de miroirs. Une parcelle d’un mètre carrée est nue seulement, et elle est destinée aux diplômes du docteur. Les doigts pianotant allègrement sur le bureau en bois massif importé de Californie, il jette un regard inattentif aux différents moniteurs peuplant la table : un écran interactif affiche en temps réel les images prises par les diverses caméras éparpillées dans le centre, couvrant chaque millimètre du CSHÉMA – excluant seulement l’aile privée du personnel, comprenant chambres et salles de bain. À côté, un ordinateur dernier cri ronronne doucement en attendant qu’on se serve de lui. Sa principale utilité : servir de jeu de cartes au psychiatre quand les patients sont trop ennuyeux. Tous les dossiers des humains présents dans l’établissement s’y retrouvent. Clarence bascule sa chaise par derrière, dans une position presque allongée. À côté des deux appareils, on retrouve un téléphone aux multiples fonctions : seul contact avec l’extérieur, interphone résonnant partout – même dans les douches – et appareil de communication entre la merveilleuse – et privée – secrétaire du doc. À deux mètres devant l’imposant meuble, un fauteuil inclinable réservé aux aliénés du centre. Clarence a cru bon d’y faire ajouter des menottes aux bras et aux pieds, par précaution. Dans le même ordre d’idée, il a aussi fait caché des tuyaux de gaz narcotique dans son bureau/salle de consultations. Il cache d’ailleurs un masque à gaz dans le tiroir secret sous son siège. Les diverses serrures et verrous sont tous commandés par l’iris ou l’empreinte digital – comme le reste du CSHÉMA. Le temps des trousseaux de clés de 10 kg est révolu.

Clarence est beau, mais il s’ennui. La journée est déjà avancé et le premier patient de la journée – un nouveau – n’avait guère assez de problèmes pour être intéressant – on l’a d’ailleurs renvoyé chez lui, à ses frais. Un coup d’œil rapide à l’écran plasma tactile – il y tenait beaucoup, à cet écran – lui apprit que deux de ses patients préférés tenaient une petite conversation dans la salle commune. Du bout des doigts, le docteur afficha le vidéo dans toute sa grandeur et agrandit l’image jusqu’à ce que seules les têtes des deux hommes figurent dans le cadre. Content de ses fabuleuses capacités à lire sur les lèvres, il prit son téléphone-interphone et décrocha. Sans prendre la peine de composer le numéro de la salle en question, il annonça dans le centre au grand complet – même les douches :

« Nous avons une atteinte à la règle numéro 16 de l’établissement : monsieur Samuel Black, matricule 38462179243, est en possession d’un instrument potentiellement dangereux pouvant produire du feu. Veuillez lui enlever l’objet et le reconduire ainsi que monsieur Aleksis Cole, matricule 2340972AC, dans mon bureau. »

Et d’un geste d’un élégance dévoué à lui seul, il posa le combiné sur son réceptacle. Clarence est beau et ses patients vont le savoir.

_________________


Dernière édition par Dr. Clarence Millet le Mer 8 Avr - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleksis Cole
Patient
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 628
Age : 26
Nationalité : Australien

MessageSujet: Re: Tête à tête avec une fenêtre [CLOS]   Mer 8 Avr - 9:20

Je regardais l’autre crétin qui venait de me donner une taloche. Me prenait-il pour un enfant? Je comprends encore moins ce que je fais ici. C’est un sentiment exécrable de se faire dire quoi faire et ne pas faire. Et c’est quoi ça : Mange ta main et garde l’autre pour demain? Je lui ferais manger, moi, sa main. C’est inconcevable. On ne peut pas être en paix dans ce foutu centre. Je ne voulais même pas le regarder, mais mon regard se posa ostensiblement sur lui. C’est ce que je pensais. Un crétin me fait la morale lorsque celui-ci est plus dément que mère.

L’interphone cracha le message du Doc. –Merci idiot.- Ce n’était vraiment pas le moment. Les infirmiers se dirigeaient déjà vers nous. Je ne désirais vraiment pas allé le voir. Ce sont des moments désagréables. Il est là avec son sourire de Monsieur je-sais-tout et je vaux plus que tous les gens réunis ici. J’aime mieux avoir une crise du à ma maladie que aller le voir. C’est un homme abject et mère lui verse de fortes sommes pour que je me fasse «soigner » par lui. Ils iraient bien ensemble selon moi.

Bref, je me suis levé avant qu’un des deux gros gorilles n’arrive. Je m’avançai vers Black. Je me suis senti faiblir et je suis tombé dessus. Foutu maladie. On croirait encore que je ne cherche que la misère avec les autres. Avant que je puisse faire un mouvement pour me relever j’étais déjà dans les airs. Un des bonhommes en bleu m’avait agrippé par le bras et me tirait vers la sortie. Je regardais derrière pour voir Black. Je faisais tout pour ralentir notre avancement. Je ne voulais pas. Mes jambes se dérobèrent à nouveau sous mon poids.

Nous arrivâmes devant la fameuse porte. L'infirmier cogna à la porte. Après un instant, je me retrouvai dans le bureau du Doc. Je regardais le sol. Il ne fallait pas que mon regard croise le sien. J'attendais debout.


Dernière édition par Aleksis Cole le Sam 11 Avr - 12:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tête à tête avec une fenêtre [CLOS]   Ven 10 Avr - 19:01

Un infirmier s'approcha de moi. Il voulut me controler, se à quoi je répondit, de mon extrême gentillesse :

-Va te faire foutre !

Paroles qu'il n'aima guère. Je n'ai jamais aimé ceux qui essaient de me controler. Il n'esseya pas de me subtiliser, sachant très bien que si il le ferait la bâtisse en entier se retrouverait en entier transformé en un compact petit tas de cendre. Il garda pourtant la main dirigé vers moi, pointant ma poche, là où croupissait le briquet. Il attendit plusieurs minutes, jusqu'à se que j'accepte de lui remettre le petit objet.

-Garde le, je le reprenderai bientôt quand j'en aurai besoin, tu veras.

Sur ces mots emplis de sous-entendus, je quittai la pièce. Ce Cole m'était tombé dessus, j'allais bientôt être malade...

(PS : 15 ans n'est pas l'âge du personnage, mais l'âge de la personne qui écrit)
Revenir en haut Aller en bas
Dr. Clarence Millet
Directeur du CSHEMAS
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 2301
Age : 41
Nationalité : Français

MessageSujet: Re: Tête à tête avec une fenêtre [CLOS]   Lun 13 Avr - 18:48

[Suite dans mon bureau, je commence avec Aleksis, Black je te call après^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tête à tête avec une fenêtre [CLOS]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tête à tête avec une fenêtre [CLOS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asilum :: CSHEMAS: Intérieur :: Salle Commune-