AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Netzeband, Volker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Volker Netzeband
Patient
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 45
Age : 30
Nationalité : Belge

MessageSujet: Netzeband, Volker   Sam 8 Aoû - 11:36

Dossier médical


Nom & Prénom- Netzeband, Volker

Sexe- Masculin

Âge- 22 ans

Nationalité- Belge (région allemande)

Traits physiques- Cheveux châtains, yeux gris, peau blanche, mince, visage ovale, mâchoire carrée

Taille- 1.88 m

Poids- 57,5 kg

Maladie ou handicap physique- Aucun

Autres-


Dossier psychologique


Qualités- Calme, posé, prudent, intelligent, crédible, poli

Défauts- Froid, calculateur, parfois maniaque, parfois violent, parfois profiteur

Aime- Être tranquille, les vêtements chics, le silence, le luxe sans excès, la musique symphonique, les échecs (jeu), le tarot, la méditation, la justice

N'aime pas- Qu’on lui crie dessus, qu’on le traite de fou, qu’on nie l’existence de Gehängt, les endroits très bruyants, l’injustice, le mensonge

Comportement avec les gens- Ne s’en occupe pas plus que nécessaire, n’a pas tendance à engager la conversation inutilement, se contente souvent de répondre poliment aux gens qui l’abordent si leur conversation ne mérite pas d‘intérêt, très lié à Gehängt et considère qu’il n’a pas vraiment besoin d’une autre personne dans sa vie, méprise les gens sales ou mal habillé et qui ne valent pas leur statue d’être humain

Maladie ou handicap mental- Schizophrénie de haut niveau

Valeurs- le respect, la justice, la fidélité

Tics- Aucun

Passé-
Peut-être avez-vous entendu parler des autistes de haut niveau. Rain Man en est un bon exemple. Voilà, il s’agit d’autistes qui, contrairement à la croyance populaire, ne sont pas complètement tarés. En fait, certaines de leurs capacités dépassent clairement les vôtres – et les miennes, si je ne m’abuse. Ils ne sont pas capables de brosser leurs dents et ils ne comprendront jamais une blague de leur vie mais ils savent par cœur le bottin téléphonique des dix dernières années. Ou ils peuvent vous dessiner une ville entière après l’avoir survolée en avion, sans faire aucune erreur dans les détails. Une femme est capable de parler aux animaux. Un autre a dessiné les plans d’une cité parfaite. Ce sont des génies complètement stupides. Je suis un génie complètement génial. C’est pourquoi on m’enferme ici aujourd’hui.

Je m’appelle Volker Netzeband, né en Belgique dans une ville que vous ne connaissez pas. Je suis le plus jeune élève à être entré à l’université pour en ressortir avec une maîtrise en droit international. Cette année, j’ai été couronné champion du monde des échecs. Couronnement qui s’est soldé par mon arrestation et mon envoie en Antarctique. On ne pouvait plus soutenir les dons qu’on m’avait faits. On m’a jalousé et enfermé. Mais j’ai un allié solide en poche. Ils ne me détruiront pas. Grâce à Gehängt, personne de me détruira jamais.

Les raisons officielles pour mon internat sont les suivantes : premièrement, on dit que je suis schizophrène, car je vois ce que d’autres ne voient pas. Ils ont ajoutés schizophrène de haut niveau car je suis incomparable aux dératés camés et complètements idiots qu’on désigne habituellement comme schizophrènes. Je ne semble réagir favorablement à aucuns de leurs médicaments ou traitements et je ne présente presque aucun des symptômes propres à la maladie. Je ne manque pas d’attention ou de concentration, je n’ai pas de problèmes de mémoire, je suis très organisé et complètement autonome depuis des années. Je ne présente aucun véritable retrait social, je suis une personne solitaire de nature et je n’ai aucune difficulté à faire la conversation à quelqu’un, pour autant que cette personne soit intéressante. Je ne me souviens pas avoir passé une seule journée de ma vie avachi sur le sofa devant la télévision non plus. Et je n’ai jamais été quelqu’un de très démonstratif. Cependant, on m’attribue des hallucinations, des délires, des agissements bizarres et autre incohérences et ce depuis plus d’un an. Ces accusations n’auraient eut aucun fondement si, deuxièmement, je n’avais pas laissé mes émotions m’envahir aussi fortement. Cette fois, c’était entièrement ma faute et Gehängt n’a pas pu me sauver. Après la finale du tournoi, nous avons cru apercevoir un homme qui lui avait fait du tort dans le passé. Beaucoup de tort. J’étais bouleversé par la souffrance de mon ami et j’ai cru bien faire en le vengeant. C’était stupide. Ce n’était pas ce que Gehängt souhaitait, je l’avais mal compris à ce moment. Mais c’était trop tard, ma chemise était déjà tâchée du sang de notre ennemi et j’étais couché, face contre le bitume, menotté. On m’a accordé un meurtre sans préméditation et sans mobile. Et c’est à ce moment qu’on m’a étiqueté cinglé. J’ai fait la première page de tous les grands journaux du pays. Après m’avoir idolâtré durant des années, la Belgique me haïssait. Le barreau de l’état m’a renvoyé. On m’a retiré mon titre. Contre un titre médico-pratique.

J’ai rencontré Gehängt lors de l’hiver 2004. J’étais alors âgée de 17 ans et venait de terminer ma cinquième session à l’université. Il m’a parut sympathique dès le départ et nous avons vite lié une amitié durable. Nous ne durent nous quitter que très rarement dès cet instant. Gehängt ne travaillait pas et n’avait aucune famille, je l’ai donc accueilli dans mon studio avec plaisir. Nous vivions une vie de luxe mais sans excès, malgré la grande quantité d’argent mise à ma disposition. Les femmes, la boisson et les drogues ne nous intéressaient ni un ni l’autre, nous étions en parfait accord. Lorsque je rentrais le soir, nous pouvions discuter de longues heures en écoutant de la musique sur un sujet obscur, et nous arrivions toujours à la même conclusion. C’est lui qui m’a apprit à jouer aux échecs. Il est un excellent instructeur. Il est comme un frère pour moi, malgré notre grande différence d‘âge. Mes parents n’ont jamais été près de moi et lorsque j’ai eut l’âge de comprendre qu’ils ne m’avaient jamais désiré dans leur vie, je me suis installé dans un orphelinat. J’y ai vécu 3 ans, puis je suis allé habiter dans un logement loué par l’université.

Ma date de naissance est le 1er juin 1987. Un plus six égalent sept. Un plus neuf plus huit plus sept égalent vingt-cinq. Deux plus cinq? Sept. Je suis né sous le signe de la chance. Ce n’est pas un hasard que Gehängt m’ait choisi, moi, au lieu de n’importe lequel d’entre vous. Je suis spécial. Je suis unique. Ce pourquoi je me balade toujours avec un pendu mort-vivant à mes côté.

Oui, bien sûr, j’ai trouvé bizarre que Gehängt tienne encore debout, la corde autour du cou et le visage boursouflé et violacé, mais j’ai vite compris qu’il s’agissait d’un esprit. Un fantôme, si vous préférez. Non, il ne me fait pas peur. Celui qui a peur des morts sera effrayé toute sa vie. Et on s’habitue vite à sa présence : ce n’est pas comme s’il était de mauvaise compagnie. Je suis le seul à qui il a dévoilé son apparence, ce qui conforte les docteurs dans le fait que je suis schizophrène. Pour moi, cela n’a rien à voir. On m’a choisit pour délivrer les âmes en peine de leur trouble. Gehängt, par exemple, a été victime d’un meurtre. Il ne s’est jamais suicidé. Et nous devons retrouver son meurtrier. C’est le but de ma visite sur terre. C’est tout.

Je n’ai pas l’air dément, non? Il existe des centaines de mystiques qui croient parler aux morts et qui essaient de communiquer avec eux : ce sont, pour ce que j’en sais, des menteurs. Jamais ils n’ont su donner un seul petit détail du pendu qui était tout près d’eux. Ils ne le voyaient pas, ne le sentaient pas. Pourtant, moi, je peux communiquer avec leurs esprits. J’ai rencontré le spectre d‘une enfant qui avait été violemment assassinée mais dont on ne savait rien. Grâce à Gehängt, nous avons réussi à amasser assez de preuves pour inculper le meurtrier et nous les avons envoyées à la police. L’âme de l’enfant à put être libérée de ses tourments.

Ils sont plusieurs à être bloqués ici, si vous voulez savoir. Des milliers. Ils cherchent tous désespérément un humain qui pourra les entendre et les venger. Mais, plus le temps passe, plus ils s’effacent, car leur histoire perd de l’intérêt. Les plus vieilles âmes se sont dissoutes sans atteindre la prochaine étape. Nous ignorons de quoi il s’agit, car aucune âme y ayant été n’a put revenir. Tout ce que nous savons c’est que la vérité doit être faite sur toute la vie passée de l’esprit sans quoi il reste attaché à la terre, invisible aux yeux de tous. Ou presque.

Vous me demanderez si je suis assailli de morts en permanence. Non, pas du tout. Je n’ai pas le don de tous les voir et ils n’ont pas la capacité de tous se montrer à moi. Gehängt est le seul qui a une consistance quasi-humaine. Généralement, je ne peux qu’entendre leur voix, voir leur corps brumeux ou assister, piteux, à la démonstration de leur colère sur des objets jusque là inanimés. Les gens ne me croient pas quand je leur dit que je parle aux esprits. Ils disent, derrière mon dos, que c’est mon génie qui aura ruiné mon cerveau. Ils ne comprennent pas. Ils ne comprennent pas que mon génie vient de mon don.

Jésus était-il fou? Si vous me traitez de cinglé, faites le parallèle s’il-vous-plait. Il entendait des voix que lui seul entendait et qui lui disait des choses que personne n’avait fait jusqu’à lors – des choses bizarres. C’est la même histoire pour Mahomet, Abraham et toutes les mains de Dieu. Sans exagérer, je ne pense pas avoir été choisi par Dieu, puisque son existence m’est difficile à croire. Non, de dieu, il n’en subsiste souvent que dans vos têtes de mortels. C’est autre chose. Gehängt le sait mais il refuse de me le dire. Je crois qu’il essaie de me guider. Et je crois que mon rôle serait de vous guider. Les âmes sont plus nombreuses que jamais à rester au sol. La surpopulation les guettent et elles ont de plus en plus de mal à trouver un humain qui puisse les voir, et surtout, qui les prenne au sérieux. La justice tremblante du monde y est pour beaucoup. On règle les affaires beaucoup plus vite qu’auparavant sans assez de preuves. J’en sais quelque chose, je suis avocat. Je ne défends jamais de cause, je poursuis. Et je gagne, car tous les criminels dans notre visière sont infailliblement coupables. Maintenant, souriez et demandez-moi comment j’ai put mettre mon sens de la justice de côté et abattre un homme de sang froid. Je vais vous répondre.

Tout d‘abord, il faut que vous sachiez que je n’ai pas mit mon sens de la justice de côté – au contraire. Nous avions cru repérez le meurtrier de Gehängt – ce qui s’avéra malheureusement très faux par la suite. Mon homme souhaitait que j’enquête sur lui. Mais la rage et la présence nouvelle de plusieurs âmes m’encourageant à venger Gehängt maintenant furent plus fortes que les douces paroles de mon ami. Il passa les trois jours que nous fumes en prison à pleurer. Il pleura aussi lors de l’audience, rejetant tout sur sa faute et sur le fait qu’il n’aurait jamais dû venir me voir que cela ne m’occasionnait que des problèmes. Je dû interrompre souvent mes paroles pour le réconforter, ce qui a amené instantanément une foule de médecins psychiatres devant moi. Il n’en fallait pas plus pour que les journalistes en fassent leurs choux gras. J’ai été déclaré schizophrène après avoir refusé d’admettre que Gehängt était un mensonge de toute pièce. Et selon les électrodes qu’ils ont branchées sur ma tête, j’ai un motif cervical correspondant à la maladie. Pauvres fous, s’ils croient convaincre qui que ce soit avec si peu de preuves. Mais l’histoire est là et la justice, une fois de plus, n’aura pas cherché à recevoir plus de preuves avant de condamner un innocent et de laisser les vrais malades se balader dehors en toute liberté. J’ai évité la prison mais je ne m’en réjouis pas. Le CSHÉMA a une excellente réputation et c’est ce qui est inquiétant. Un hôpital psychiatrique devrait être très sobre et ne pas se vanter des centaines de coups qu’il réussi à accomplir. Il met d’ailleurs la France en avant plan mondial avec son directeur natif de la bourgade parisienne. Je n’ai jamais apprécié les médecins. Ni les français. Je suppose que le Dr. Millet et moi devrions très bien nous entendre dans ce cas.

Gehängt ne m’abandonnera pas, il me l’a promis, malgré son immense déception envers mon geste. Il dit aussi, que dans un sens, nous sommes chanceux car il n'y aura probablement pas d’âmes là où nous allons et que la situation ne pourra pas se répéter. J’ai peur qu’il ait tort et que cet asile renferme, à la manière de tous les asiles, encore plus de cadavres qu’on ne pourrait l’imaginer. Volker Netzeband, matricule Netv05528709, vous êtes condamné à séjourner dans le Centre de Soins, d’Hébergement et d’Expérimentations Mondial pour Aliénés Sévères. Merci pour le compliment doc’. On se revaudra ça. Abschied!

Autres-


Dossier criminel


Crime(s) commits - Meurtre au deuxième degré

Matricule- Netv05528709

Personnage sur l'avatar- Alexandre Imbert

Code de validation- VNP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stella Lefèbvre [Inactif]
Joueur inactif
avatar

Sexe : Féminin
Nombre de messages : 98
Age : 29
Nationalité : Française

MessageSujet: Re: Netzeband, Volker   Sam 8 Aoû - 17:18

Wow, histoire super intéressante et bien écrite... J'aime ♥.♥

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr. Clarence Millet
Directeur du CSHEMAS
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 2301
Age : 40
Nationalité : Français

MessageSujet: Re: Netzeband, Volker   Sam 8 Aoû - 17:26

Cher monsieur Netzeband,

C'est pour nous, le personnel du CSHEMA, un grand honneur de vous accueillir au sein de notre grand et magnifique institut. Nous espérons que votre séjour médicale vous sera aussi agréable qu'à nous.

Cordialement,

Dr. Clarence Millet, directeur et psychiatre en chef du CSHEMA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karel Stamenkovic
Patient
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 1824
Age : 25
Nationalité : Bosniaque, Français

MessageSujet: Re: Netzeband, Volker   Sam 8 Aoû - 19:43

Aha, trop mignon, Volker et son meilleur ami pendu^^
bienvenido!

_________________

L'amour n'est pas un crime: c'est une condamnation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asilum.ultimaterpg.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Netzeband, Volker   

Revenir en haut Aller en bas
 

Netzeband, Volker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asilum :: Avant de Jouer :: Fiches :: Fiches médicales-