AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Histoire: Naissance du CSHEMAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karel Stamenkovic
Patient
avatar

Sexe : Masculin
Nombre de messages : 1824
Age : 25
Nationalité : Bosniaque, Français

MessageSujet: Histoire: Naissance du CSHEMAS   Mar 16 Sep - 17:39

-Centre de Soin, d'Hébergement et d’Expérimentation Mondial pour Aliénés Sévères.
CSHEMAS.

Le Dr Millet, jeune psychiatre fraîchement émoulu de l’université de Paris, se tut et prit une gorgée d’eau de source. Un murmure courait au-dessus de l’assemblée des membres les plus éminents de l’OMS, qui l’avait écouté attentivement exposer son ambitieux projet.

Le répit ne fut pas long : bientôt les psychiatres, docteurs et psychanalystes s’acharnèrent à trouver une faille au projet en le prenant sous un tir croisé d’interrogations. Le jeune Dr répondit calmement et précisément à toutes. La faille à son rêve était de fait simple et évidente : les fonds. Mais Clarence Millet avait une réponse tout aussi simple à cette question.

-Qui commanditera un tel projet, Professeur Millet?

Le Dr sourit, sûr de lui. L’assemblée se divisa entre ceux qui admiraient l'assurance qui se dégageait du personnage, malgré son jeune âge pour un psychiatre, et ceux qui en méprisaient l’arrogance.

-L’OMS, bien entendu. Tous mes respectables collègues ici présents savent aussi bien que moi-même qu’il est grand temps que le monde investisse dans la santé mentale...

À cet instant, Clarence Millet le perçut, la cause fut gagnée. Et pourtant, ses paroles avaient touché trop justes pour être agréables.

Lorsque le président de l’assemblée et directeur de la faculté demanda le vote seuls quelques vieux professeurs s’opposèrent, par pure sénilité, supposa-t-on. Le Directeur se leva alors pour serrer la main du tout nouveau directeur du CSHEMAS avec un sourire paternel.

-Félicitation, Professeur Millet, dit-il à voix basse, Entre vous et moi, je n’ai jamais douté que vous iriez loin...

***


L’Organisation mondiale de la santé fut fondée en 1948, pratiquement simultanément avec l’ONU, qui la chapeaute. Son objectif était « d'amener tous les peuples du monde au niveau de santé le plus élevé possible, c’est-à-dire à état de complet bien-être physique, mental et social et ne consistant pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité ».

Et, en effet, depuis 1948 l’OMS avait dirigé bien des études sur des nouveaux vaccins ou des produits dangereux, et piloté bien des projets en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient pour tâcher de procurer le bien-être aux nations. Elle avait émis des communiqués, des rapports, des analyses et des recommandations dans à peu près toutes les branches de la médecine possible et imaginable. Puis elle avait mise sur pied des comités, des associations et des organisations dans tous les pays d’Europe et plusieurs ailleurs dans le monde.

L’OMS, toutefois, avait un mouton noir, que partageait le monde en général : la santé mentale. Rien de sérieux n’avait été entrepris sur ce plan depuis 1948, ou presque. Aussi la création du CSHEMAS fut-elle l’occasion de remédier à une situation embarrassante, ce qui disposa les dirigeants de l’OMS en sa faveur, malgré un certain malaise face au projet.

Tandis que son créateur s’élevait dans les échelons hiérarchiques, des documents officiels portant CSHEMAS en gros titre commencèrent à circuler un peu partout dans la faculté psychiatrique de l’OMS à Genève. Entre eux, les docteurs et professeurs avaient déjà surnommé avec ironie le futur centre :
Asilum.

***


Le projet fut finalement construit sur la côte de l’Antarctique, aussi loin que possible de toutes bases scientifiques. La rumeur circula entre les bureaux que le jeune Millet avait réussi à négocier cela avec le directeur de la faculté, car il souhaitait une discrétion maximale. Le directeur, que le projet tout autant que le talent du Dr Millet qu’il voyait déjà prendre sa place dans quelques années enthousiasmait, céda. Clarence Millet revint à l’attaque pour avoir le droit d’interner des mineurs, avec l’accord de leur tuteur. Une fois de plus, il l’obtint sans problèmes.

La construction débuta, ardue et complexe, toutes les étapes soigneusement supervisées par le fondateur du projet et futur directeur. Parallèlement Clarence Millet se mit à la recherche des premiers patients, ce qui se révéla aisé : tant de familles ne savaient que faire d’un fou, sans parler de ceux qui n’avait tout simplement pas l’argent d’en entretenir un et n’étaient que trop heureux de le confier à la bienveillante science. Et tant de fous ne savaient que faire d’eux-mêmes dans un monde construit sur mesure pour la normalité.

Toutefois, seul les cas les plus intéressants, mineurs comme majeurs, furent retenus. Au début 2008, le Dr Millet dénicha ses deux premiers résidents : Karel Stamenkovic lors d’un procès pour pédophilie très médiatisé en France, Tristan Saar dans un coin perdu d’Estonie où les journaux locaux avaient fait mousser son cas. À la mi-année, le jeune homme et le tuteur du petit garçon signèrent les contrats préparés par l’OMS.

Enfin, le premier janvier 2009, en plein été Antarctique, le CSHEMA fut inauguré.

_________________

L'amour n'est pas un crime: c'est une condamnation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://asilum.ultimaterpg.org
 

Histoire: Naissance du CSHEMAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Asilum :: Avant de Jouer :: Background-